Présentation générale

 

A l’aube des années 80, le Syndicat Mixte Ardèche Claire est né d’une volonté collective de communes de retrouver la qualité de ce cours d’eau cévenol si important dans la vie quotidienne des habitants.
Trente années plus tard, les résultats en matière de qualité d’eau sont au rendez-vous, mais l’ambition collective doit relever de nouveaux défis.
Aujourd’hui, ce sont non seulement la qualité de l’eau, mais également la quantité, le risque d’inondation et la qualité des milieux aquatiques et humides qui font l’objet de toutes les attentions.
Les collectivités du bassin ont élargi leur intervention des questions de rivières aux enjeux du bassin versant.

Statuts

Le Syndicat Mixte Ardèche Claire est une collectivité publique composée de communes et communautés de communes du bassin de la rivière Ardèche. Il mène donc deux grandes missions, d’une part, la gestion et la maîtrise d’ouvrage collectives de travaux, d’autre part la planification indispensable de la politique globale de l’eau.

Les statuts révisés en 2011 détaillent clairement ces deux aspects.

Missions

Sur son territoire de compétence, le Syndicat est chargé de la préservation de la qualité de l’eau et des milieux aquatiques sur les rivières de la vallée de l’Ardèche. Structure porteuse de différentes procédures, il coordonne la mise en œuvre de la politique globale de l’eau :

  • planification à moyen terme : avec le Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) ;
  • outils pour l’action : avec le Contrat de Rivière « Ardèche et affluents d’amont », le Programme d’Action pour la Prévention des Inondations (PAPI) et le Document d’Objectif du site Natura 2000 « moyenne vallée de l’Ardèche et plateau des Gras »

2013-procedures-SMAC

Téléchargez ici le pdfBilan dactivité Ardèche Claire - année 2014

Pour plus de détail sur les actions menées par le Syndicat voir pages "Actions"

Historique

Années 60
Fort développement touristique, particulièrement en Ardèche Méridionale. Généralisation des pratiques de loisirs liées à la rivière (canoë).

1975
Forte dégradation de la qualité des eaux mise en évidence par les analyses de la DDASS. La mauvaise qualité physico-chimique remet en cause le développement économique lié au tourisme. De plus, la sur-fréquentation estivale pose le problème de la sécurité de l'alimentation en eau potable.

1982
Création du Syndicat Intercommunal de la Vallée de l'Ardèche (SIVA) pour l'élaboration du contrat de rivière "Ardèche Claire". Le SIVA est alors un syndicat à vocation unique regroupant 35 communes de la vallée de l'Ardèche.

1984
Signature du Contrat de Rivière "Ardèche Claire", premier contrat de rivière de France, dans le cadre de l'Opération Ardèche Claire portée par le Conseil Général de l'Ardèche.

1985

    Construction du barrage de Pont de Veyrières pour :
  • soutenir les débits d'étiage de l'Ardèche
  • développer l'irrigation en moyenne vallée de l'Ardèche
  • renforcer les réseaux d'eau potable du sud du département de l'Ardèche

Cet ouvrage a contribué à l'amélioration de la gestion quantitative et qualitative de la rivière.

1998
De structure porteuse du contrat de rivière "Ardèche Claire", le SIVA devient un véritable gestionnaire de l'eau et des milieux aquatiques : modification des statuts et de l'appellation du syndicat. Le SIVA devient le Syndicat Ardèche Claire, en référence à l'opération pour laquelle il a été créé.

2003
Le Syndicat Ardèche Claire porte une nouvelle démarche Contrat de Rivière "Ardèche et affluents d'amont" et l’élaboration du SAGE de l'Ardèche.

2007
Le Syndicat devient Syndicat Mixte Ardèche Claire et s'élargit à des Communautés de communes.
Cette année est aussi celle de la signature du Contrat de rivière "Ardèche et affluents d'amont". En décembre, suite à la validation du DOCOB, le Syndicat est désigné structure animatrice de Natura 2000 sur le site B5 "Moyenne vallée de l'Ardèche et Plateau des Gras".

2010
Le Syndicat Mixte Ardèche Claire est reconnu EPTB (Etablissement Public Territorial de Bassin) sur l'ensemble du bassin versant de l'Ardèche.

2012
Adoption du SAGE définitif par la CLE et par arrêté interpréfectoral. Première année de mise en oeuvre du PAPI (Programme d'Action et de Prévention des Inondations).


© 2006 - 2015 Bassin Versant de l'Ardèche - conception CCC - Internet Montelimar
Mentions légales | Plan du site | Contact